Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
17 septembre 2009 4 17 /09 /septembre /2009 15:53


-----------------------Programme------------------------

——> Rue Louis Antoine de Saint Just de 14h00 à 17h30 <——
--> Dans le Gymnase Elbeuf (Cheminot Amiens Sud Basket Ball)
- Tournoi de Basket 3X3 pour les enfants
- Concours de lancers francs pour les enfants et les
adultes


--> Sur le côté du gymnase Elbeuf (Les Spartiates)
- Installation d’une structure gonflable et animation
autour de cette structure

--> Cour de l’école primaire Elbeuf

(UFOLEP, les TATAS, La maison des parents, l’ADMI, Femmes d’Elbeuf
et d’Ailleurs, le Dispositif de réussite éducative, Profession Sport 80,
les habitants du quartier)

- Installation et animation d’un skate park
- Inauguration des fresques réalisées par les enfants du
centre de loisirs primaire
- Atelier Gym en direction des enfants et des adultes
- Stand bricolage et décoration
- Stand maquillage
- Stand goûter

--> Cour de l’école maternel et salle polyvalente du
centre maternel Elbeuf

(Le centre de loisirs maternel Elbeuf et les mamans du quartier)
- Espace bout de chou pour les enfants 0-6 ans (garde
d’enfants pour les mamans qui tiennent un stand et
animation du centre maternel)
- Parcours motricité pour les petits (vélos, tricycles)
--> Parking à côté du centre primaire Elbeuf - école B
(Le CARDAN)
- Un camion «Master» pour les contes du CARDAN

--> Cour et préau du centre de loisirs Elbeuf et des services
de Proximités
 
(Centre de loisirs primaire Elbeuf, animateurs
spécialisés de la ville, les TATAS, le CARDAN et les Original Breakers)

- Ateliers cirque (Jonglerie et équilibre)
- Atelier batterie
- Expositions
- Atelier cuisine
- Grands Jeux (Le TORO)
- Démonstration de danse (orientale et hip-hop)

--> Durant toute l’après-midi, au détour des entrées d’immeubles, des stands d’animations, dans la rue,
Les associations « Le MAIL et de la Maison des Parents vous surprendront avec leurs interviews, leurs
discussions sur le thème « il faut tout un quartier pour élever un enfant »


——> Sur le site de la BRIQUETERIE et de la Halle des 4 Chênes de 15h00 à 22h30 <——
A 17h15 : Déambulation dans tout le quartier

pour arriver à la Briqueterie avec l’Arrache Fanfare de Balbibus,
accompagné des têtes o carré de la Cie chamboule Touthéâtre

--> 15h00-17h00 : Halle des Sports des 4 Chênes
par les animateurs du service jeunesse

- Tournoi de FUTSAL pour les ados

--> 18h00-19h30 : Dans une tente mongole installée
devant la Briqueterie (création collective avec les résidents de
la Maison relais, les Tatas et Chamboule touthéâtre)

- Trois représentations du spectacle
« Tous sur le même bateau »
accueilli par des personnages porteurs de valises, le public est
invité à embarquer : à l’intérieur, le spectacle son lumière
comédienne et objet, raconte l’histoire des gens de la rue
Lokaert.

--> 18h00-19h30 : Salle blanche de la Briqueterie
- « La Litanie du poulailler »spectacle intéractif pour huit
têtes, mis en scène par Franck Leberquier sur un texte de
Jacques Rebotier

--> à partir de 18h30 : Espace bar de la Briqueterie
(En accès libre)

- Zébulon propose de revoir les deux court métrages
réalisés par les habitants : La Même chose s’il vous
plaît(2007) et Quartier en série(2008)

--> à partir de 18h30 : Salle blanche de la Briqueterie
Expo-démo des résidents de la Briqueterie (qu’on peut
acheter):

- Des sérigraphies réalisées par les Éditions du Monstres
- Les « bébettes » du plasticiens Franck Leberquier
- Les Slowns, personnages imaginés par la plasticienne
Estelle Jamault

--> 19h30 à 21h : Halle des Sports des 4 Chênes
- Pot de la parentalité : débat organisé par la Maison des
Parents et le Mail sur le thème : « il faut tout un village
pour élever un enfant » suivi d’un barbecue préparé par
les associations du quartier et les bénévoles.

--> 21h : Salle noire de la Briqueterie
- Spectacle cabaret et thé/café dessert avec le groupe
Délicieuse Alexandra dans une ambiance intimiste.
les Tatas et chamboule Touthéâtre assurent la décoration,
l’aménagement d’espace et le service de la salle de
spectacle pour la soirée cabaret.

--> 22h : Salle noire de la briqueterie
- Le groupe La Tartine propose un concert guinguette
sur des textes de chansons françaises.
Repost0
17 juin 2009 3 17 /06 /juin /2009 20:26
Quel avenir pour La Briqueterie ?


La Graffjam des bambins a clos le festival.

La Graffjam des bambins a clos le festival


publicité


Au terme d'une animation autour du graff, les organisateurs ne décolèrent pas contre les responsables de la ville, absents des débats. La construction d'un dojo dans les locaux municipaux met en péril la survie de l'association.

 

Julien Pradat, président de la Briqueterie, était très remonté ce vendredi soir. « Depuis 2001, La Briqueterie lutte contre les deux municipalités qui se sont succédé. Nous avons imposé notre présence par un déménagement de type DAL (Droit au logement, NDLR). Depuis, on se bat pour faire reconnaître ce qu'on apporte à la ville. La nouvelle municipalité nous accorde une écoute mais pas plus de visibilité. »

Un débat était organisé sur la présence du graffiti dans la ville. Patrick Lafani y a apporté son regard de philosophe. Alain David, responsable de la culture à la métropole, a participé à la première partie des échanges. Le public présent a regretté son départ avant que l'on aborde le devenir de l'association.


"On nous propose un espace réduit de moitié"

« Les politiques tiennent un discours consensuel dans l'intimité de leurs bureaux mais refusent de s'engager lors des réunions publiques », regrette Julien Pradat.
« On nous propose comme solution de déménager nos 8 000 m² d'ateliers dans un espace réduit de moitié. »

Le débat est loin d'être clos! Le festival de graffitis mur-mur a été voulu pour marquer la fin de sept ans de graff sur les murs de La Briqueterie et des docks.

Résidences, expositions, performances, débats, projections vidéo se sont succédé. Le premier week-end de juin a abrité un événement d'envergure.


Un graff de 500 m²

Trente graffeurs ont repeint la façade avant des docks de l'ancienne caserne Friant. 500 bombes aérosol ont permis la performance collective sur 500 m² de murs. Le thème choisi, celui du mur comme frontière, évoque Berlin, Gaza, l'enfermement.

La rencontre d'artistes venus des régions Nord, Champagne-Ardennes, Bretagne, de la région parisienne et des spécialistes locaux a exacerbé l'imagination de tous. Le résultat est saisissant. La graffjam diurne s'est prolongée par une performance Light Graff en soirée. Le photographe amiénois Mickaël Troivaux a mis en lumière le portrait des graffeurs invités.

Enfin ce week-end a marqué la clôture du festival. Les habitants du quartier et de la ville seraient bien inspirés d'en découvrir le résultat.

 

De notre correspondant
CHRISTIAN LEGRIS

Repost0
16 juin 2009 2 16 /06 /juin /2009 11:03
Repost0
11 juin 2009 4 11 /06 /juin /2009 09:35

Fête d'inauguration des nouveaux espaces de la Briqueterie

Entrée libre


A partir de 17h la Graffjam des bambins : un mur à graffiti pour les enfants,

Une Fresque collective ouverte aux enfants qui pourront peindre leur "blaze" : collage, peinture avec pinceau, rouleau,... Organisation les Tatas – les Bidouill’arts - présence des parents exigée

 

 

18h Débat : Le graffiti, oeuvre d'art ou expression populaire transgressive ?

A l'heure où le graffiti entre dans le musée, il garde auprès du grand public une mauvaise image, plus proche de la pollution urbaine que de l'expression artistique. C'est la question de la place du graffiti dans la ville qui se pose à nous, plus particulièrement à Amiens et même à la Briqueterie.

Modérateurs : Julien Pradat (architecte) et Patrick Lafani (philosophe)

 

Débat avec Willy Ledent, graffeur, Maze et Thibaut Papin, peintres, Wiliam Quenum, vidéaste + Alain David Vice-président Amiens Métropôle chargé de la culture et Etienne Desjonquères adjoint au maire d'Amiens en charge de la démocratie locale.

 

Discours philosophique improvié : le débat sera suivi d'une performance de Patrick Lafani qui écrit sur la perception que l'on a de l'oeuvre d'art, et travaille également sur la parole citoyenne et la démocratie locale.

  ,

19h30 Graff : fresque collective avec Le Sonograph,

Bar-buffet : avec Aldo de A feu doux

Slam de Nico – Prolifik Records

 

20h00 Soirée Djs avec

la Cité des sourds - Reims-http://www.myspace.com/lacitedessourds

Anthony de la Beatbox Team – Amiens http://www.myspace.com/beatboxbox

 

Repost0
5 juin 2009 5 05 /06 /juin /2009 09:47
Repost0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 17:19
Repost0
4 juin 2009 4 04 /06 /juin /2009 16:49
DES SCIENCES AUX BEAUX ARTS

Le patrimoine industriel,


Film et Conférence- débat
Le Mardi 9 JUIN 2009

17h -18h - Projection du documentaire  «  L’Esprit des friches »

18H 30 - 20H 00
- Conférence- débat « Le patrimoine industriel : Faut-il le sauvegarder ? Pour quelles raisons ? Quel est son avenir ? »


20h30 - 21h30 bar et Projection «  L’Esprit des friches »


Contact  CNAM : Carole BLERIOT 03 22 33 65 55 -bleriot@cnam.fr      

ENTREE LIBRE & GRATUITE - VENEZ NOMBREUX !! 




2 rue Lescouvé

Au choix : Documentaire et/ou  Conférence- débat

Iére partie : Projection du documentaire


 «  L’Esprit des friches »


de 17h à 18h

Un documentaire de Claude-Pierre Chavanon  (2006), produit par Octogone Productions


Entrée libre et gratuite



À la faveur de l’engouement actuel pour la reconversion de friches industrielles, souvent en espaces culturels, ce documentaire met en avant divers exemples de ces reconversions, pour mieux comprendre les enjeux des mutations que connaissent ces sites. Le film montre pourquoi l’on s’est petit à petit intéressé aux friches industrielles, plutôt que de simplement les détruire, puis présente divers exemples de reconversion, avec pour chacun d’eux une présentation du projet par l’architecte et des commentaires en voix off. On découvre selon quels choix et comment s’effectuent les reconversions. Ainsi, on prend conscience de la grande diversité des types d’interventions, de leurs degrés divers, certains laissant le site presque intact, à l’identique, d’autres le transformant plus en profondeur. Deux réalisations à l’étranger (Gdansk et la Ruhr) présentent des cas plus extrêmes et permettent une comparaison des types d’action selon les pays. Le film, enfin, souligne qu’une première phase s’achève : la reconversion en espaces culturels pourrait bientôt laisser place à une reconversion purement économique (bureaux, logements, commerces...), maintenant que le patrimoine le plus représentatif sociologiquement et architecturalement est conservé.



2nde  partie : Conférence- débat

Le patrimoine industriel :

Faut-il le sauvegarder ? Pour quelles raisons ? Quel est son avenir ?


de 18H 30 à 20H 00

Entrée libre et gratuite




Un sujet passionnant : En Picardie, l'héritage industriel est omniprésent. : Ce n'est pas sans raison que nous avons choisi « LA BRIQUETERIE » comme lieu pour cette rencontre-débat.

Saviez vous que la préservation et la valorisation de ce patrimoine industriel ont été récemment décrétées «  grande cause régionale », afin de mettre en lumière cette mémoire ouvrière et collective ?  

Malgré cela, le patrimoine industriel, qui est pourtant un patrimoine comme un autre, est trop souvent considéré comme « parent pauvre » aux yeux du grand public qui nourrit  à son égard des sentiments ambivalents.

S'il symbolise d'une part à nos yeux  la nostalgie que nous avons de notre passé industriel glorieux ; il nous rappelle par ailleurs ce lieu de labeur où des membres de toutes nos familles ont vécu des événements heureux ou douloureux. 

L'archéologie industrielle, ou plus largement l’étude du patrimoine industriel, est une science d'autant plus passionnante qu'elle croise de nombreuses approches, et pas seulement une approche historique : l'ethnologie, la sociologie, l'histoire des techniques, l'histoire économique et l'architecture y sont étroitement associées.

Venez évoquer avec nous les grandes manufactures royales, le familistère Godin, à Guise, qui traduit une pensée utopiste de la société ;  la petite centrale Hydroélectrique de Long qui a permis à ce village d'être électrifié au tout début du XXe siècle, bien avant certaines grandes villes, ou encore la sucrerie de Francières et l’ancienne brosserie de Saint Félix.

Cette rencontre sera l'occasion de mêler histoire des techniques et souvenirs familiaux !! .


Des questions captivantes :


  • Qu’est ce que le patrimoine industriel et pourquoi cet engouement depuis ces dernières années ?
  • Pourquoi sauvegarder le patrimoine industriel ?
  • Quelles solutions pour les friches industrielles ? La reconversion des usines en musées et autres lieux de culture et de mémoire.
  • La briqueterie, histoire d’une reconversion
  • Quel est le coût de réhabilitation d’une friche industrielle pour une municipalité ? Comment se font les choix ?  Amiens, ville d’art … quelle politique municipale de valorisation du patrimoine industriel ?
  • Comment tout cet effort de sauvegarde se lie-t-il à la préparation d'une nouvelle société ?

Des intervenants prestigieux :


  • Serge CHAMBAUD, directeur du musée des Arts et Métiers (CNAM PARIS)
  • Alain DAVID, vice-président d’Amiens métropole, en charge de la culture
  • Bertrand FOURNIER, chercheur chargé du patrimoine industriel à Inventaire général du patrimoine (CRP)
  • Frédéric PANNI, conservateur du musée du Familistère de Guise
  • Julien  PRADAT, architecte, président de l’association La Briqueterie.

Contact  CNAM : Carole BLERIOT 03 22 33 65 55 -bleriot@cnam.fr      

                                          

ENTREE LIBRE & GRATUITE - VENEZ NOMBREUX !! 






 






Repost0
10 mai 2009 7 10 /05 /mai /2009 20:43
La Briqueterie est heureuse de vous inviter pour de nouvelles Montreries,
 
 
Crash texte


Mercredi 13/05/2009
19:00
 
 
 
Les Performances Kollectives sont des mises en matière de formes courtes dans un temps explosif
 
Le Kollectif Singulier est une mutualisation d’artistes interdisciplinaires pour une expérience hybride,
un travail d’architecture de l’espace, du corps et du sentiment,
un paysage singulier pour des artistes pluriels
 
 
Les Montreries sont la présentation du travail d’artistes en résidence à la Briqueterie
 
Cette Montrerie inaugurera nos nouveaux espaces de travail
Collation à l'issue de la représentation

Coproduction La Briqueterie - Kollectif Singulier - la Maison du Théâtre  
En partenariat avec le Centre de Ressource de la Maison du Théâtre d'Amiens

Repost0
14 avril 2009 2 14 /04 /avril /2009 21:23
Repost0
19 mars 2009 4 19 /03 /mars /2009 11:31
Et oui, qui l'eut cru?

La Briqueterie serait-elle en pleine transformation ?

Les travaux vont bon train, après la démolition, la reconstruction des mezzanines à la place de la galerie centrale,

c'est maintenant le temps des finitions : enduits, peinture, ...
Les coups de main seront bienvenus pour finir le bar et la salle 

Amis, venez dès maintenant apporter quelques heures à cette nouvelle briqueterie!

Pour que vive ce projet collectif et participatif!!

A VOIR L'ALBUM PHOTO DES TRAVAUX

La future salle 200 places!!


Le plancher de mezzanine, bientôt la rive gauche aura rejoint la rive droite






















le bar remplacera le labo photo :





Repost0

btn accueil


Artistes

* Bonheur Sauvage (Jason Binet)

* Delphine Hermant

* Elise Brantrand

* Estelle Bilcocq Toune

* Flore Lemaître

* Gervais Demachy

* Isabela Romanic Kristensen

* Jean-Claude Chaussepied

* Julia Berrocal

* Julie Comon

* Lunatine

* Marta Tachedevin

* Marine Kloc

* MdC et de la pluie

* Mohamed Seddiki

* Mouhcine Mahbouli

* Nicolas Belvalette (Usé, Headwar)

* Philippe Chardon

* William Quenum


La Briqueterie

La Briqueterie, collectif d’artistes et d’associations, est une mutualisation de moyens, de compétences et d’envies dans des espaces de travail et de rencontre.

en savoir +

2, rue Lescouvé

80000 AMIENS

03 22 95 12 95

assobriket@gmail.com